Actu

Ecotourisme, tourisme d’avenir

Le tourisme n’a pas cessé d’évoluer ces dernières années du fait notamment d’une hausse des revenus, de la baisse des prix au niveau des trajets et de la montée en popularité des réseaux sociaux, devenus de véritables catalogues de voyages.

Certains sites naturels se sont même retrouvés abîmés ou endommagés par une affluence touristique anormale et non adaptée. Il est donc nécessaire de revoir sa façon de voyager, le tourisme étant l’un des secteurs les plus émetteurs de CO2.

L’écotourisme : en quoi ça consiste ?

L’écotourisme, également appelé “tourisme vert”, fait partie des nouvelles formes de tourisme durable, qui tendent de plus en plus à se développer. L’écotourisme prône un retour à la découverte de la nature tant en milieu rural qu’en milieu urbain, plutôt que le tourisme de masse. 

Le concept de tourisme durable est né suite à la prise de conscience quant à l’urgence climatique. Le but est de réduire l’empreinte carbone dans ce secteur qui est en pleine expansion depuis ces dernières années. En effet, le secteur du tourisme est responsable de 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, il est donc nécessaire de prendre des mesures à grande échelle pour réduire l’impact du tourisme sur l’environnement.

Quels sites visiter en écotourisme ?

En écotourisme, c’est d’abord des sites naturels qui sont à visiter : réserves naturelles, jardins urbains tournés vers l’écologie, écoquartiers, etc. L’idéal est de se rendre sur ces lieux de la manière la plus respectueuse de l’environnement possible en évitant les avions et les trajets en voiture, au profit de vélos par exemple. Car oui, plus on prend l’avion ou la voiture, plus notre empreinte carbone est élevée. Il est possible de faire le calcul de l’empreinte carbone pour s’en rendre de compte.

A l’échelle locale, il y a énormément à faire et le tourisme durable est bien souvent organisé par de petites structures spécialisées.

Des destinations plus lointaines, mais où le trajet en avion est inévitable, sont également des lieux incontournables de l’écotourisme. C’est notamment le cas du Costa Rica, Brésil, Kenya et encore bien d’autres.

Pourquoi l’écotourisme est un enjeu au niveau local et international

L’écotourisme valorise le respect des écosystèmes locaux. Faune et flore certes, mais également des populations locales, leur mode de vie, leur culture, leurs us et coutumes et leur patrimoine. C’est donc une manière de participer à un éveil des consciences par rapport à la nature et l’environnement dans lequel on se trouve, bien plus fort qu’avec le tourisme de masse.

Si le tourisme est responsable d’une si grande part des émissions de gaz à effet de serre, c’est que toute la “chaîne de production d’un voyage” est émettrice : transport, hébergement, nourriture et boissons sur place, souvenirs et autres objets que les voyageurs ont l’habitude de ramener de leurs vacances. Chaque élément a une forte empreinte écologique, il est donc nécessaire de continuer à développer de nouvelles pratiques dans le tourisme, au niveau local comme au niveau international.

Les professionnels du tourisme et particulièrement dans l’hôtellerie s’engagent et mettent en place des actions pour réduire leur empreinte, c’est ce qui est appelé l’affichage environnemental. Une note A, B, C, D ou E est attribuée aux hôtels selon 4 critères : les émissions de gaz à effet de serre, la consommation d’eau, la consommation de ressources qui ne sont pas renouvelables ainsi que le pourcentage de produits certifiés bio ou éco labellisés utilisés par le professionnel. A l’avenir, ces notes environnementales pourront représenter un critère déterminant dans le choix de l’hébergement lors d’un séjour.

Par Alexiane Turcant


Vous souhaitez vous aussi vous engager dans des actions pour un tourisme plus durable

Comment faire ?

Plusieurs labels récompensent l’écotourisme, si vous souhaitez vous engager dans cette démarche, n’hésitez pas à demander de l’appui pour vous mettre en conformité si ce n’est déjà le cas et valorisez votre action en arborant fièrement le label obtenu !

Obtenir l’affichage environnemental

L’affichage environnemental est une démarche engagée en 2009 afin de sensibiliser les consommateurs aux impacts environnementaux des produits et services, reprise dans la loi de la transition énergétique pour une croissance verte du 18 aout 2015, qui oblige les fabricants et distributeurs à tenir à disposition des consommateurs les données techniques utilisées pour communiquer sur la performance environnementale de leurs produits.

Les entreprises mettent en place cet affichage de façon volontaire et encadrée : elles doivent respecter les règles communes et le visuel commun. L’affichage environnemental est assujetti à un contrôle classique au titre de la lutte contre la publicité mensongère ou trompeuse.
L’entreprise est responsable de la véracité des « données spécifiques » qu’elle doit renseigner pour chaque produit affiché.

Pour afficher vos résultats, vous pouvez contacter l’ADEME et faire une demande.

Chargée de communication web à l'Office de Tourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *